Accueil

 

 

Accueil

Les Poissons

Les Amorces

Les Farines

Les Montages

Le Bricolage

Les Recettes

Techniques

Les photos

Les Noeuds

 

Le site et la presse

Les coins du webmaster

 

Fédérations

Réglementation

Nouvelles réformes

Permis de pêche

Le Glossaire

Homologations

Feuille de Prises

Télécharger les cartes piscicole de France

 

Quel est la rebrique que vous voudiez améliorer ?

Les Poissons

Les Amorces

Les Farines

Les Montages

Le Bricolage

Les Recettes

Techniques

Les photos

Les Noeuds

Télécharger les cartes piscicole de France

Vote !
Résultats

 

 

Technique de pêche

Barbeau au fromage    - Brème à la bolognaise    - Brochet à la cuiller    - Carpe au maïs posé    - Perche à la ligne flottante    - Rotangle au pain    - Sandre au leurre souple    - Sandre au mort manié

 

Brochet à la cuiller tournante

Les postes d'été

Durant l'été, le brochet se cantonne dans les eaux les plus fraîches. Posté en bordure d'un herbier ou d'un obstacle, immobile, il attend qu'une proie s'aventure à proximité. En rivière, vous le trouverez dans les remous, aux abords des piles de pont, dans les calmes, les amortis et en général aux endroits où le courant faiblit, là où a berge se modifie.

 

La bonne cuiller

Il existe deux types de cuillers tournantes. Celles à plombée axiale dont le poids se situe sous la palette, préconisées dans les eaux peu profondes. Celles à plombée en tête sont conseillées pour les grandes profondeurs car elles "travaillent" lors de la descente. La palette est arrondie dans les eaux closes, allongée dans les courants. La taille s'approche le plus possible de celle des proies du moment. l'été, le brochet consomme beaucoup de petits poissons et d'alevins, privilégiez donc des modèles moyens, n°1, 2 ou 3.La couleur dépend de l'éclairage ou de la teinte des eaux. Par temps ensoleillé ou eaux claires, la palette argent s'impose. En revanche, avec un ciel couvert ou des eaux chargées, les modèles sombres sont plus efficaces.

Action de pêche

L'animation débute dès le contact de la cuiller avec l'eau. Aucun relâché, aucune interruption dans la récupération n'est possible le leurre doit être en traction permanente! Réalisez fréquemment des accélérations et des changements de direction. En faisant varier la position de la canne (haute ou basse) et en modifiant la vitesse de récupération, la cuiller évolue à différentes profondeurs. En rivière, il convient de faire dériver lentement la cuiller dans le courant. l'animation se termine en la ramenant parallèlement à la berge.

 

Matériel

Une canne parabolique ou semi parabolique, une longueur comprise entre 2,50 m et 3 m, convient parfaitement pour les cuillers jusqu'a 15 g. Équipez-la d'un moulinet de type moyen à mi-lourd, garni d'un mono filament de 26 à30/100. N'oubliez pas l'indispensable émerillon à agrafe n°3.  

 

Venez chatter! 

Le Forum! 

Annonces

Passez votre Annonces

Articles

 

 

Abonnez vous gratuitement à notre newsletters
vous resterez ainsi informé des dernières mises à jours!



 

Se désinscrire

 

les sites Web

Rechercher un site !

 

 

 

Infos webmaster/site

Webmaster : Philippe

Email : webmaster@pechepro.com

Ce site est compatible avec les navigateurs de version 4 minimum.

Le site et la presse

5258 pages vues !